Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mitsuki
  • : C’est mon premier blog et j’espère que vous vous y sentirez bien en le visitant. C’est un espace où je partagerai mes réflexions et quelques uns de mes « écrits ». J’aimerais que ce blog soit comme une petite promenade au clair de lune, propice à la réflexion et au bien-être.
  • Contact

Profil

  • Mitsuki
  • Très bavarde, j'adore écrire et j'ai toujours l'impression de manquer de temps pour tout ! 
Mais en vérité je n'aime pas beaucoup parler de moi.
  • Très bavarde, j'adore écrire et j'ai toujours l'impression de manquer de temps pour tout ! Mais en vérité je n'aime pas beaucoup parler de moi.

Les mots du moment

"Je voudrais savoir une dernière chose, dit Harry. Est-ce que tout cela est réel ? Ou bien est-ce dans ma tête que ça se passe ?

Dumbledore le regarda d'un air radieux et sa voix résonna avec force aux oreilles de Harry, malgré la brume lumineuse qui descendait à nouveau sur eux en masquant sa silhouette :

"Bien-sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?"

 

JK Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort, chapitre 35 "King's Cross".

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 11:22
Escaliers

Le stress est une chose étrange... L'ennui aussi... Combinez les deux, ajoutez quelques vieux bristols, un ouvrage professionnel de 212 pages A4 à lire avant la rentrée, saupoudrez de feutres colorés et entrez dans un autre univers. Ou, peut-être, entrez dans un univers interne, fait de méandres, de recoins et de profondeur...

Escaliers
Escaliers
Escaliers
Escaliers
Partager cet article
Repost0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 19:01

Petit flashback,

Petit carnet...

Je replonge dans mon moi jadis, celui qui, inspiré par mes études littéraires, trouvait si simplement le chemin de l'écrit...

J'y retrouve plusieurs textes, donc celui-ci, que j'ai envie de partager :

 

Time robbed to time


  Writting in emmergency


Or during the night


   Writting silently


Temps volé au temps, quelques minutes, quelques secondes, chaque centième où les mots abondent...

Temps à soi, pris sur le temps de sommeil, temps de rêve consommé sur le temps de veille. Temps non perdu qui se laisse attrapper, sans besoin de madeleine ou bien de thé !

Faut-il se connaître pour bien faire de soi sa propre matière littéraire ? Comme Proust dans le pays obscur de ses profondeurs marines, le moyen de créer de façon légitime. L'essence de l'auteur en l'essence des choses. Théories intéressantes mais je veux autre chose.

Revenons à mon modeste plaisir, revenons à mon temps pour écrire. Si le temps à écrire (comme ici sans conséquences à venir) n'est pas un temps perdu en serait-il pour autant ainsi pour le temps de sommeil raccourci ? Non, le sommeil est utile, tout en ayant l'agréable du futile...

Le temps mis à s'endormir serait-il perdu, encore ? Je ne le crois pas -- du moins si comme je l'entends on l'emploie ! Car quoi de mieux que ce semi-sommeil, partie semi-contrôlée du rêve ? On y peut projeter sur ses paupières closes li'mmensité du ciel, l'attrait de toute chose. On y peut revivre les moments adorés, chercher ce qui va suivre et se récréer !

Mais parfois on déplore leur aspect factice, quand tombe le décor les personnes s'évanouissent, la nature reprends ses droits et de bien libres pensées voilent ce qui n'est pas et nous rappellent ce qui est. Et on contemple le temps perdu serpenté par l'ennui, on voit ce qui n'est plus et le tissu de la vie qui semble parfois informe, uni et plat...

Alors disons que ce temps est gagné, et que les jours, les mois, les années, sont là pour nous amener vers le temps au temps tendrement volé.

Partager cet article
Repost0
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 09:51

 

NB : Mélanie est un personnage qui apparaît au début et à la fin du livre. C'est elle qui est supposée publier le journal.

________________________________________________________________________________________________

Prologue

Le texte qui va suivre n'est pas de moi. C'est un journal intime, celui de Mickaël Calligan. Jeune étudiant « sans histoires », arrière arrière petit-fils d'un certain Michael Mc Galligan, parti à la recherche d'une terre promise il y a quelques siècles.

À elle seule, l'histoire de son ancêtre est extraordinaire, mais elle n'a rien à faire dans ce livre parce qu'elle n'est absolument pas surnaturelle.

D'ailleurs, Mike est né en Charente-Maritime et, contrairement à moi qui me suis plongée dans des recherches sur lui et sa famille, Mike n'a jamais manifesté beaucoup d'intérêt pour l'histoire cent fois entendue de son arrière-arrière grand-père.

L'état de confusion dans lequel se trouve Mike lorsqu'il commence à écrire son journal peut sembler rebutant au premier abord. Pour être honnête, la première fois que je l'ai lu, j'ai pensé qu'il avait été écrit par un fou. Mais c'est justement parce que Mike est si désemparé face aux événements qui précipitent le cours de sa vie, que ses écrits ont tant d'importance.

Demandez-vous comment vous réagiriez dans sa situation, et vous comprendrez qu'il ne pouvait pas en être autrement.

Si comme lui vous êtes subitement confronté à tout ça, ce livre est fait pour vous. Il vous aidera à surmonter votre basculement dans l'irréel.

Esprits cartésiens, lisez-le quand même. Vous ne savez pas ce qui peut vous arriver...

Mélanie.

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 17:55

Connaissez-vous vraiment l'histoire du petit chaperon rouge ?

Notre bien célèbre PCR n'est pas au bout de ses aventures...

le loup non plus !

 

LIRE LE LOUP AU BANDANA ROUGE

 

 

J'espère que vous en aimerez mon adaptation contemporaine.

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 12:47

http://openclipart.org/image/800px/svg_to_png/188700/Robin_Williams.pngRobin Williams est depuis toujours mon acteur préféré.

Je ne crois pas avoir déjà vu un film de lui qui ne m'a pas plu. Il est rare de voir un acteur capable de jouer dans tous les registres, nous faisant passer du rire aux larmes.

Au delà de nos rêves, docteur patch, le cercle des poètes disparus, l'homme bicentenaire mais aussi Madame Doubfire et tant d'autres... L'acteur s'est illustré dans des films qui nous ont marqué, en révélant les méandres de l'âme humaine, ses joies, ses peines, ses espoirs...

N'oubliez jamais tout ce qu'il nous a donné.

Partager cet article
Repost0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 22:19

Extraordinary thing :

 

On aimerait croire que cela est vrai : LE Docteur et Sherlock, partant ensemble pour une grande aventure spatio-temporelle... Cela ne peut donner que d'extraordinaires péripéties !

Toutefois... Le Docteur aime révéler les gens à eux-mêmes, il choisit des gens ordinaires qui ont un potentiel extraordinaire et s'épanouissent à son contact. S'il emmène Sherlock aujourd'hui, c'est pour lui en mettre plein la vue. Sherlock est trop... Sherlock pour devenir le "compagnon" du Docteur. L'extraterrestre n'aurait pas résisté à faire ce pied de nez à l'ultra-raison de ce terrestre extra.

D'ailleurs, Sherlock n'attendra pas que le Docteur lui propose de rentrer. Son docteur personnel, inquiet, l'attend à la maison.

 

Ceux qui connaissent le Docteur et qui ont vu la dernière saison de Sherlock  ne pourront sans doute s'empêcher de penser que le mystérieux voyageur fera un second détour près de Baker Street, pour venir en aide à un ami... Cela expliquerait l'incroyable exploit du saut de l'ange sans pleurs.

 

Vous n'avez rien compris à cet article ? Courez ! Courez d'urgence voir tous les épisodes de ces deux merveilleuses séries britanniques.

Partager cet article
Repost0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 19:40

Je viens de découvrir une artiste talentueuse qui peint avec ses doigts ! C'est si agréable de la voir faire, comme si peindre était aussi naturel que de se passer la main dans les cheveux ! On sent que la technique est là, mais cela semble si évident.... Sans les pinceaux, l'artiste est en contact direct avec la peinture. (à cela près qu'elle utilise des gants.... mais cela n'enlève rien au plaisir !).

 

 

Pour plus de vidéos et de peintures, allez voir son site.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 12:07

J'adore ces vidéos. Voici l'une de mes préférées^^ :

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 23:11

J'ai longtemps délaissé ce blog, mais je n'ai pas arrêté d'écrire...  

 Si cela vous intéresse, cliquez sur l'image... vous accèderez aux premières pages de l'histoire. Elles me semblent si lointaines maintenant.... Mike a fait du chemin depuis !!

 Journal-de-Mike-couv4-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:20

 

La tête en friche, un film de Jean Becker.

Avec l'incroyable Gisèle CASADESUS (Margueritte avec deux ''t'') et le très convaincant Gérard DEPARDIEU (Germain).

Film magnifique. Profond, parfois mélancolique mais pas triste. Non, pas «triste» car, s'il ne m'a pas laissée indifférente, il ne m'a pas forcée à pleurer, nin ne m'a levé l'estomac. Non, un «grand» film, mais dans lequel on se sent bien. Arrêté au bon moment. Bien à propos. Des dialogues tant spirituels que hauts en couleurs. Une vraie leçon de sagesse, d'amitié.

«Il y a des histoires d'amour où on ne dit pas je t'aime. Mais on aime quand même».

 

Plus fleuri mais aussi très percutant, dans le parler de Germain : «Eh bien non, je ne la baiseplus, je lui fais l'amour! Et c'est pas parce que je connais quelques mots en plus qu'elle va m'en tenir rigueur. Et si vous n'êtes pas capables de comprendre ça alors je vous emmerde !

Et c'est pas une litote.».

 

la tête en friche allocine

Partager cet article
Repost0